Le laboratoire DCS est créé dès 1982 et devient rapidement une unité associée au CNRS...
Pour connaître l'histoire du laboratoire...
 

Notre laboratoire analyse le rôle du phénomène juridique dans les transformations de la société contemporaine.

Le droit est appréhendé comme un phénomène social de part en part : il est à la fois le produit de la société (de ses valeurs, de ses conflits) et un vecteur déterminant des transformations sociétales. DCS cherche à articuler une perspective interne (la recherche en droit) et une perspective externe (la recherche sur le droit). Le phénomène juridique s'inscrit aujourd'hui dans des échelles spatiales multiples allant du local au global. Aussi, le laboratoire DCS a développé des études relatives à l'échelle locale et des études relatives à l'espace européen et international.

L'approche soutenue par le laboratoire vise à coupler trois dimensions de l'analyse du droit : d'une part, l'analyse des règles et de leur ordonnancement ; d'autre part, l'analyse de la cohérence d'ensemble des droits dans le cadre d'une démarche relevant de l'intradisciplinarité ou du « dialogue des droits entre eux » permettant de repérer notamment les dynamiques communes, les thèmes émergents transversaux, les cadres d'analyse adéquats ; enfin, l'analyse des fondements du droit et de l'impact du droit sur la société à travers une démarche d'interdisciplinarité reposant sur une mobilisation de disciplines connexes au droit (sociologie, histoire, philosophie, science politique).

///

Composition du Laboratoire

Le laboratoire Droit et Changement Social se compose d'un Directeur, d'un Comité de Direction, d'un Conseil de Laboratoire et d'un pôle administratif.
L'unité de recherche est constituée de Doctorants, d'enseignants-chercheurs,  de chercheurs CNRS, et d'ingénieurs CNRS.
En savoir plus sur la gouvernance...